IROKO

L’Iroko est un excellent bois de construction étant donné qu’il convient à un emploi dans les espaces intérieurs et extérieurs. Dans les zones germanophones, on trouve souvent la désignation alternative Kambala. L’Iroko est souvent utilisé comme substitut du Chêne ou du Teck.

Description

Botanical name: Milicia excelsa
Caractère global : Bois marron-or aux gros pores d’une texture décorative arborant une brillance matte qui dépend du sens de coupe.
Coloris et structure : L’aubier présente une largeur moyenne (5 à 10 cm), un coloris jaunâtre blanc à gris et se distingue ainsi nettement du cœur de bois plus foncé. À l'état frais, le cœur de bois présente un coloris très variable, allant du jaunâtre au marron foncier.
Propriétés : Grâce aux substances d'extraction qu’il contient, le cœur de bois de l’Iroko résiste bien à parfaitement bien aux champignons et insectes destructeurs de bois, conformément à la classe de résistance 1 à 2 selon DIN EN 350. Un usinage est possible sans aucun problème.
Domaines d’emploi : Grâce à sa résistance naturelle importante, l’Iroko convient parfaitement à la construction aux espaces extérieurs avec et sans contact avec la terre. Le bois est employé dans l’horticulture et l’architecture du paysage, pour les meubles de jardin de qualité ainsi qu’en tant que bois de construction pour les fenêtres, les portes et les jardins d’hiver. Le secteur du parquet recourt, lui aussi, volontiers à ce bois fortement résistant.
Sources : https://www.holzvomfach.de